Zone Média

Invitation aux médias : FACIL célèbre la Journée internationale du logiciel libre au Salon 1861 le 17 septembre 2016

FACIL invite les représentant(e)s des médias, le grand public de la région de Montréal, de même que les acteurs et les actrices de la communauté du libre à converger au Salon 1861, le samedi 17 septembre 2016, pour célébrer la Journée internationale du logiciel libre (JILL).

Cet événement, qui inaugure la Semaine québécoise de l'informatique libre (SQIL) du 17 au 25 septembre, est gratuit et ouvert à tous et à toutes.

Au programme de la journée :

Élections partielles du 9 novembre 2015 – Lancement de la campagne de signature du Pacte du logiciel libre de FACIL

FACIL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre (FACIL) procède aujourd'hui au lancement de sa campagne de signature du Pacte du logiciel libre par les candidat(e)s à l'élection partielle dans Beauce-Sud, Fabre, René-Lévesque et Saint-Henri–Sainte-Anne.

L'objectif de cette campagne est de recueillir le maximum de signatures avant le jour du scrutin le 9 novembre 2015. Les signatures seront annoncées publiquement sur le site de FACIL.

Informatique au gouvernement - 17 organisations de la société civile saluent l’initiative du Parti Québécois

Québec, le 23 octobre 2015 – Le collectif formé de 17 organisations civiles salue la proposition du Parti Québécois de tenir une commission parlementaire particulière sur l’octroi des contrats dans le domaine des technologies de l’information au gouvernement du Québec. Dépassé par l’ampleur du gaspillage et jusqu’ici incapable de juguler la perte d’expertise de la fonction publique, le gouvernement doit se rendre à l’évidence et ouvrir la porte à une aide extérieure.

FACIL contre le Partenariat transpacifique et la Loi antiterroriste de 2015

FACIL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre (FACIL) se prononce contre le Partenariat transpacifique (PTP) que le Canada s'apprête à signer avec une douzaine d'États de la région Asie-Pacifique. L'organisme rappelle également son opposition à la Loi antiterroriste de 2015 (C-51).