Gouvernement: achats de logiciels sans appels d'offre

Après la Régie des rentes du Québec,  c'est au tour du Ministère de l'éducation, loisirs et sports.

Déjà la Régie des rentes doit se défendre en cour supérieure pour avoir octroyé un contrat d'achat de logiciels sans appel d'offres. Voilà que le Ministère de l'éducation, loisirs et sports fait la même chose.

Si nos gouvernements osaient imiter la Grande-Bretagne

Beaucoup de gens ignorent que le gouvernement Britannique est en train de prendre un virage en faveur de l'Open source (ils utilisent ce mot plutôt que Free software). Déjà [http://zonelibre.grics.qc.ca/spip.php?article120 Becta], l'organisme chargé de « piloter » les efforts des écoles dans l'appropriation des technologies, a mis en garde contre l'adoption de Vista en proposant de regarder les alternatives libres.

FACIL conteste en Cour supérieure les pratiques gouvernementales

Montréal, le 28 août 2008 - FACIL, association à but non lucratif, qui prône l'appropriation collective de l'informatique libre, dénonce les pratiques d'achats de logiciels nécessaires à l'administration publique sans appel d'offres de la part du Gouvernement du Québec.