Développement logiciel

Choisir un SIG libre : une méthode multicritères

Compte-rendu critique de l'ouvrage : Muller, T. (2012). Choisir un SIGB libre. Montréal: ASTED. Consulté à l’adresse http://choisirunsigblibre.com/

Pourquoi avons-nous recours aux SIG (Systèmes d’information de gestion)? Fondamentalement, c’est pour soutenir le transfert des connaissances : socialiser, capturer, capitaliser et innover.

Le logiciel libre au 16e forum économique de Québec

Indéfini
Le 27 mars 2007 avait lieu le 16e forum économique de la Chambre de commerce de Québec. Lors de ce forum, 20 projets étaient présentés au gens d'affaires de Québec par des promoteurs de la région. Parmis ceux-ci, deux projets utilisaient ou faisaient la promotion de logiciel libre. Voici une courte description des deux projets:
  1. ZAP Québec, un organisme sans but lucratif, veut créer des zones d'accès public à Internet qui permettraient aux gens de se brancher de n'importe où. Il s'agit d'un projet semblable à Île-sans-fil à Montréal. Le projet utilise par exemple le logiciel OpenWrt sur leurs routeurs sans-fil.
  2. Le directeur du département des Systèmes d'Information Organisationnels de l'Université Laval, Daniel Pascot, a présenté un projet de pôle de compétitivité dédié aux Logiciels Libres. Le centre consacré aux logiciels libres comprendrait des partenaires spécialisés en logiciel libre et des entreprises de la région. Chaque entreprise pourrait partager les logiciels et le coût de développement ou d'amélioration des applications libres. Ces applications pourraient donc profiter à l'ensemble des entreprises. Savoir-faire Linux fait partie des partenaires promoteurs de ce projet.
Les deux projets ont donc été présentés au gens d'affaires de Québec et ont pu démontrer les bénéfices ou les attraits des logiciels libres dans le développement de l'économie locale et la création d'emploi.
type: 

Avancement de l'heure le 11 mars 2007

Indéfini
Ce dimanche 11 mars 2007, les québécois, canadiens et étatsuniens doivent avancer l'heure à 2h00 du matin. Il sera donc 3h00 du matin. Vous êtes conseillés de vérifier que vos applications changeront l'heure correctement. Vous pouvez aussi demander à une entreprise ou un organisme local de support technique de vérifier votre système. Vérification technique manuelle Si vous utiliser un système d'exploitation qui utilise la glibc (la librairie C GNU) comme GNU/Linux vous pouvez vérifier avec la commande " zdump -v /etc/localtime | grep 2007 " pour voir la date à laquelle votre système changera d'heure pour l'année 2007. Vous devriez voir au moins une ligne avec "Mar" (mars) et non pas une ligne avec "Apr" ou "Avr" (avril). Si ce n'est pas "Mar" qui est affiché, essayez de mettre à jour votre système. Sur Debian ou Fedora, par exemple, les dates sont gérées avec le paquet tzdata. Certaines applications qui n'utilisent pas la glibc gèrent séparément la gestion des dates. Les applications non libres comme Java de Sun (pas encore) ou la base de données Oracle sont des exemples d'applications qui doivent être vérifiées et mises à jour individuellement. Bon changement d'heure.
Taxonomy upgrade extras: 
type: 

Des millions d'utilisateurs et des développeurs charitables

Indéfini
Selon les statistiques de Fedora, environ 1 million d'utilisateurs Linux utiliseraient Fedora Core 6 et le mettraient à jour occasionnellement. Les statistiques sont calculés avec le nombre d'adresses IP uniques. Bien attendu, un utilisateur peut avoir une adresse IP dynamique et donc figurer plusieurs fois dans les statistiques. D'un autre côté, une entreprise avec une centaine ou un millier de postes et qui n'a qu'une adresse IP externe ne sera compté qu'une seule fois. Selon Fedora, les deux côtés de la médaille équilibrent le résultat final et donnent un nombre significatif. Il ne faut pas oublier que Fedora Core 6 n'est qu'une distribution parmis une centaine pour Linux. Le nombre d'utilisateurs de logiciels libres doit être quant à lui beaucoup plus élevé. Du côté des développeurs, on apprenait que la communauté du noyau linux offrait maintenant gratuitement le développement de pilotes (drivers) pour le matériel informatique. Il suffit à n'importe quelle entreprise d'envoyer les spécifications nécessaires et de désigner une personne de "liaison" aux développeurs du noyau (kernel) pour un développement gratuit. Il s'agit d'un geste très charitable de la part des développeurs de Linux. Autant dire que les entreprises de matériels informatiques n'ont plus vraiment d'arguments pour que leurs produits ne fonctionnent pas avec Linux.
type: 

Fondations

Indéfini
Plusieurs organisations ont été fondées ou fusionnées ces derniers temps dans le monde du libre et du logiciel à code ouvert. Premièrement, l'Open Source Development Labs (OSDL), l'organisation qui engage Linus Torvalds pour le développement du kernel Linux, vient de fusionner avec le Free Standards Group (FSG) pour créer la Linux Foundation. Le FSG était un consortium à but non lucratif pour promouvoir l'adoption de standards "open source". Par exemple, la FSG était responsable du Linux Standard Base (LSB), The Open Group, OpenI18N et LANANA. Le nouveau consortium pousuivra les objectifs des deux organisation. Il protégera (légalement) et vera à la promotion et la standardisation de Linux. Deuxièmement, plusieurs entreprises du monde de communications sans-fil se sont rassemblées pour créer la LiMo Foundation. La fondation travaillera à développer la "Foundation Platform", une plate-forme logicielle pour les appareils de communication portables (téléphones sans-fil) et basée sur Linux. Troisièmement, une nouvelle organisation, l'Open Source Software Distribution Initiative (OSSDI) veut distribuer des alternatives à code source ouvert particulièrement pour le monde de l'éducation. Il s'agit d'une organisation encore jeune et qui a besoin de volontaires et de bénévoles. Source des nouvelles: Slashdot et QuébecOS.
type: 

Conférence PHP Québec: fin de la pré-vente le 1er février

Indéfini
Il ne vous reste plus que trois jours pour profiter des tarifs spéciaux de la pré-vente pour assister à la conférence PHP Québec 2007. Après cette date, vous devrez acheter vos billets au tarif régulier. La conférence aura lieu cette année au prestigieux Hôtel Sofitel à Montréal les 14, 15 et 16 mars. Le thème de la cinquième édition sera: PHP: Au delà de la théorie. Pour plus d'informations sur le thème, les conférenciers et les présentations, n'oubliez pas de regarder la page de la conférence sur le site de PHP Québec. PHP Québec est une association professionnelle des utilisateurs de PHP Québec. PHP est un langage de programmation scripté et interprété et possède un ensemble d'applications libres publiés sous la licence PHP (un dérivé de la licence BSD). Il est principalement utilisé pour de la programmation Web côté serveur mais peut être utilisé pour du scripting (php-cli) ou des applications graphiques (php-gtk).

Fait au québec: nouveautés pour janvier 2007

Indéfini
Voici des logiciels libres mis à jour ou lancés récemments et développés par des programmeurs québécois:
  • phpRadiant 0.1 : un gestionnaire de contenu et de publications Web (CMS). Il s'agit d'une réécriture de Radiant CMS (ruby) en PHP. (10 janvier 2007)
  • AliXe v0.10rc1 ICE : Francisation et personnalisation du live CD SLAX. (11 janvier 2007)
  • libopenraw 0.0.2 : une librairie pour la lecture (transfert) d'images des caméras numériques. (25 janvier 2007)
type: 

Une soirée sur le javascript

Indéfini
Le langage javascript ou le standard ECMAScript sera à l'honneur lors de la prochaine réunion du W3Québec, le 29 janvier 2006 à 19h00. La réunion se tiendra dans les locaux du CRIM à Montréal. L'ECMAScript est un standard, publié par l'organisme européen ECMA et découle directement du javascript de Netscape. Ce langage de programmation est utilisé et integré dans plusieurs logiciels libres. On pense tout d'abord à sa présence dans les navigateurs Firefox, Mozilla ou Konqueror pour les pages Web, mais son utilisation ne s'arrête pas là. En effet, le langage ECMAScript est abondamment utilisé dans l'interface visuelle de Firefox (IceWeasel) ou Thunderbird (IceDove). On peut même créer des application KDE en javascript grâce à kjsembed. Depuis quelques temps, on parle aussi de la notation objet Javascript: JSON. Il s'agit d'écrire des données, des listes et des objets avec une syntaxe à la javascript. Il s'agit d'une notation, d'un moyen d'organiser, d'écrire et de lire les données. On peut donc comparer cette syntaxe au langage de balisage XML. Finalement, un nouveau standard est apparu pour manipuler du XML avec ECMAScript: E4X. E4X signifie ECMAScript pour XML. Le chiffre 4 vient d'un jeu de mot en anglais, car le mot "four" ressemble au mot "for" (pour). On peut, en autre, utiliser cette extension au langage ECMAScript dans les produits Mozilla.
Taxonomy upgrade extras: 
type: 

libopenraw 0.0.1 lancé

Indéfini
La première version de libopenraw 0.0.1 vient d'être lancée par Hubert Figuière samedi le 9 décembre. libopenraw est une librairie de décodage des fichiers sur les caméras numériques. Le but de cette librairie est d'être simple à utiliser et à intégrer dans d'autres projets libres. La librairie est publiée sous license LGPL et est codé en C++. La librairie est jeune mais a beaucoup de potentiel.

Java est maintenant libre

Indéfini
La compagnie SUN a libéré ce lundi des composantes de Java sous licence GPL (version 2). En ce moment, le compilateur java (javac) et la machine virtuelle (HotSpot VM) sont sous licence GPLv2. On peut donc télécharger, étudier, compiler, modifier et distribuer librement le code source de ces deux logiciels. D'autres composantes devraient changés de licence par la suite. Les distributions de logiciel libre pourront donc inclure le compilateur java de SUN dans leur suite de logiciels. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour l'informatique libre. Liens: